📃 Lettre ouverte, témoignage du Dr Georges Fani, tête de la liste Unioni Via Nova D'Umani :

"Quelques allusions portées par de mauvais vents me sont venues aux oreilles. Parce que quelques personnes se croient aujourd’hui autorisées à jeter le discrédit sur ma personne, parce que je suis Père et Grand-Père, en ce jour de fête, je crois utile de faire un petit retour en arrière.

Contrairement aux propos tenus par l’un ou l’autre membre de la liste Pà cambià, je ne mène pas « la liste des héritiers de la majorité sortante ». Sans doute parce que leur programme pour la Commune est bien vide, ces gens-là tentent de faire croire qu’il y aurait une majorité sortante dotée d’un mauvais bilan contre une opposition vertueuse. Ils peuvent essayer de faire croire qu’ils incarnent l’opposition vertueuse mais la liste que je mène n’incarne pas la majorité sortante qui n’a par ailleurs pas souhaité se représenter.

Cependant, il est exact que, médecin de mon village depuis 1982, j’ai aussi pris mes responsabilités de citoyen et accepté la charge d’être conseiller municipal.

Je peux donc évoquer mon bilan de 24 ans de conseiller municipal. Ce bilan est le mien et celui des élus de ces années-là. Il n’est en rien celui de l’équipe Via Nova, ni de l’équipe Unioni Via Nova D’Umani que je mène aujourd’hui. En effet, cette équipe est très largement composée de femmes et d’hommes qui n’ont jamais exercé de mandat.

J’ai été élu de 1989 à 2014. J’ai pris énormément de plaisir à m’investir, lors des 3 premières mandatures en qualité de responsable de la commission des Sports. La 4ème mandature a été plus laborieuse. Le mode de gouvernance, le manque d’ambition m’ont poussé à ne pas poursuivre l’expérience en 2014. J’ai alors soutenu mon fils sur la liste conduite par Antoine CARLI.

Pendant les années de mon mandat, la commission des Sports a mis à son actif l’acquisition, au cœur du village, d’un terrain sur lequel se sont édifiés la caserne des pompiers puis, au fil des années, le stade de football et ses vestiaires avec même une grande première à l’époque : les chauffe-eaux solaires. Cette commission des Sports a aussi présidé à la réalisation de nombreux projets structurants : l’éclairage du stade, sa pelouse synthétique, un court de tennis, le gymnase, une piste d’athlétisme, des aires de lancer et de saut.

Dans le même temps, j’ai participé à la mise en place de la crèche municipale, de la nouvelle mairie, de la bibliothèque, de l’école de Tagliu Rossu, devenue le centre aéré, des cinq lotissements communaux permettant à nos concitoyens d’accéder à la propriété.

Avec la Fédération de tennis, nous avons créé, à Olmucciu, grâce à la gentillesse de M. Boucher et M. Lottin, le Centre régional de Tennis avec 2 courts couverts, hélas emportés par la crue du Cavu.

Pendant une grande partie de ces 24 ans, j’ai assuré la présidence du SL Football club puis du Sud FC, avec une politique tournée résolument vers les jeunes de nos villages et un nombre record de jeunes licenciés.

En l’absence de Comité des fêtes, le club a assuré, outre l’organisation de nombreux tournois de jeunes, des concerts, des lotos…

J’ai organisé les Journées médico-sportives de Sainte-Lucie, accueilli de nombreux médecins venus de toute la Corse et du continent.

Pendant ces années, pour aider au développement des clubs, j’ai été Médecin fédéral de football, de basket ou de tennis.

Pour aider ma Commune, j’ai été médecin de crèche, comme l’a fait le docteur Jocelyne DOUMEIX, malgré les indemnités bien basses et la charge de travail que j’avais par ailleurs. Tous ne l’ont pas fait…

J’ai été également médecin auprès des Pompiers en l’absence de service d’urgence, de SAMU…

Tout cela s’ajoute, bien sûr, à ce qui n’a rien d’un détail : pendant ces 24 années j’étais médecin de campagne, de garde une nuit sur deux, un week-end sur deux pendant 13 ans. J’ai même été pendant 5 années seul médecin du village…

Ce bilan, mon parcours, la très grande majorité des zonzais le connait et le reconnait, il a constitué le socle du formidable développement qu’a connu la Commune de Zonza depuis 1989.
Désormais, le sens de ma démarche, avec l’équipe UNIONI VIA NOVA D’UMANI est de rééquilibrer les effets de cette croissance, d’améliorer notre offre de services publics en permettant à tous ceux qui le souhaitent de s’impliquer et enfin d’inscrire notre Commune dans une logique d’excellence environnementale en phase avec les défis de notre temps.

Je conclurai en souhaitant à tous les papas, une très agréable fête des pères, entourés de l’affection de leur famille."

Docteur Georges FANI

- L'équipe Unioni Via Nova d'Umani, solidaire de cet homme intègre et vertueux qui conduit notre liste, compte sur le bon sens de ses concitoyens pour analyser avec clairvoyance et lucidité l’outrance et les attaques de Pà Cambia. -

"Incù voscu altrimenti ! - Avec vous autrement" - Municipales 2020 Zonza / Santa Lucia

Candidat Georges Fani