D’UMANI a tenu sa première réunion de campagne ce mardi 11 février, en voici un bref compte rendu :
Chères Concitoyennes, chers Concitoyens,
L’incendie qui se déroulait alors à Solenzara a malheureusement confirmé l’urgence de régulation et de préservation de notre environnement portées par notre projet. Antoine Carli a exprimé la solidarité de chacun pour nos voisins de Solenzara et de tous les villages menacés. Il a également vivement remercié l’action de tous celles et ceux engagés dans la lutte contre ce sinistre d’une importance exceptionnelle.
Devant les nombreux participants l’ensemble des composantes du projet a été présenté. Quatre éléments ont été particulièrement développés par celles et ceux possédant les compétences associées. Ils sont significatifs des valeurs qui placent l’humain au centre de l’action municipale.
Maeva Berolatti, professionnelle expérimentée du secteur social a exposé le projet de mise en place d’une maison des services ouverte à tous. Au regard de l’évolution démographique, elle a également mis en avant les avantages de mesures permettant d’anticiper pour accompagner au mieux le grand âge, la dépendance et plus généralement le handicap.
Maria-Francesca Ettori, est l’une des trop rares exploitantes agricoles de notre commune. Après un tableau sombre de la situation du secteur elle a su nous faire partager son espoir de renouveau de cette culture vivrière qu’elle défend. Sa sincérité et son optimisme se concrétisent dans le projet D’UMANI qu’elle soutient. Plutôt que de considérer les réserves de territoires agricoles comme un obstacle au bétonnage nous préférons y voir une opportunité de développement représentatif de nos valeurs.
Jean-François Agostini, poète, photographe, créateur et organisateur d’évènements culturels nous a rappelé par les vers de Paul Valet que c’est le service de l’autre qui commande tout engagement. Il en va de même pour la Culture. D’UMANI soutiendra les associations et initiatives individuelles allant dans ce sens. C’est ainsi qu’il a présenté le lancement d’une médiathèque-centre-culturel innovant, polyvalent propice au rayonnement de notre commune et au développement de ses habitants.
Vannina Marchi est enseignante et chercheuse à l’université de Corse. Spécialiste du moyen-âge en Corse elle maitrise tous les aspects de la mise en valeur de ce patrimoine. Elle a mis en avant les nombreux atouts jusque-là ignorés de notre commune. D’UMANI entend mettre tout en œuvre pour mener à bien cette démarche avec tous les acteurs concernés.
Antoine Carli, fort de son expérience au sein de la Communauté de Commune, souhaite que notre commune devienne exemplaire dans le traitement des déchets. Après le constat édifiant d’un état actuel inquiétant les propositions concrètes D’UMANI sont affichées. Tri au porte à porte, point de collecte pour les lotissements, aménagement des déchetteries présentes et à venir.
Jean-Jacques Lucchini Conseiller Territorial et présent à la réunion, est venu à l’appui des réponses aux questions environnementales. Il a salué l’enjeu humain de D’UMANI porté par Antoine Carli que le Président du Conseil Exécutif de Corse Gilles Simeoni a choisi de soutenir. En rappelant que D’UMANI est, et reste une liste d’ouverture sans étiquette, composée de personnalités diverses se rejoignant sur un canevas commun, Antoine Carli se félicite de ce choix et remercie les personnalités qui mettent leur confiance dans ce projet et son équipe. C’est dans une ambiance sereine que la réunion s’est terminée.
D’UMANI vous remercie de l’attention portée à cette lecture.

D'Umani   

"Incù voscu altrimenti ! - Avec vous autrement" - Municipales 2020 Zonza / Santa Lucia

Candidat Georges Fani