⚠️- Communiqué Via Nova D'Umani -⚠️

Nous ne sommes pas adeptes des chjami è rispondi sur les réseaux sociaux mais les attaques réitérées de nos concurrents à notre encontre nous contraignent aujourd’hui à apporter des réponses à nos concitoyens:

Les réseaux sociaux nous renvoient l’écho d’une demande de la liste Pà cambià portant sur un « débat public » entre les candidats têtes de listes.
L’intention peut paraître louable mais la proposition est biaisée. L’enjeu en effet est de comparer deux projets pour la Commune et non, comme cela a été suggéré, de dresser le bilan de l’ancienne Municipalité que la liste Unioni Via Nova D’Umani, avec ses deux conseillers sortants n’incarne pas plus que la liste Pà Cambià avec ses 3 colistiers sortants.

Depuis des mois, nous avons privilégié les échanges, le débat, les ateliers et les réunions publiques afin de co-construire avec les habitants notre projet. Nous sommes convaincus que la démocratie participative se vit au quotidien et non dans la confrontation stérile d’une politique spectacle lorsque l’essentiel est l’avenir de notre Commune et de ses habitants.

L’agressivité du ton et les accusations caricaturales qui caractérisent le mode de dialogue politique de nos adversaires sont de nature à faire douter de leur réelle volonté d’échanges.
En effet, les alliances du second tour font partie intégrante du processus électoral et permettent d’assurer la meilleure représentativité des électeurs : tenter de jeter le discrédit en parlant de « manigance » est une atteinte indigne à la démocratie elle-même. Quant au terme d’« alliance contre-nature », il appelle quelques remarques de notre part :

➡️ Ce qui est contre-nature, c’est de se réclamer d’une opposition de rupture tout en ayant sur sa liste 3 conseillers sortants dont les 2 délégués en charge de la politique sociale et de la montagne qui, à ce jour, n’ont toujours pas démissionné. C’est donc à eux qu’incombe la responsabilité du bilan de la politique sociale et de l’abandon de la montagne dénoncé par Monsieur Cucchi sur RCFM, et non à Georges Fani qui avait quitté la majorité municipale il y a 6 ans. A cette époque, il soutenait d’ailleurs la liste d’opposition menée par Antoine Carli sur laquelle figurait son propre fils aux côtés de Nicolas Cucchi.
➡️ Ce qui est contre-nature, c’est de dénoncer le travail réalisé par la commission d’urbanisme après y avoir siégé, comme M. Cucchi et deux de ses colistiers, pendant plus de deux ans sans jamais avoir alerté la population sur quoi que ce soit. Qu’a donc fait Monsieur Cucchi, en tant que membre de cette commission, pour lutter contre l’urbanisation qu’il condamne aujourd’hui ?
➡️ Ce qui est contre-nature, c’est de vouloir dresser une partie du village contre l’autre en excitant les haines et les jalousies, en colportant de fausses informations et en oubliant toute forme de respect à l’égard des membres d’une liste qui représente plus de la moitié de l’électorat zonzais. Comment M. Cucchi pourrait-il prétendre dans ces conditions devenir, au lendemain du 28 juin, le maire de tous les habitants ?

Selon nous la politique ne doit pas fracturer notre communauté mais au contraire la rassembler et c’est en ce sens que nous avons réalisé l’union.
Nous espérons vivement que les échanges à venir permettront d’évoquer les vraies préoccupations des Zonzais et d’apporter des réponses à la hauteur des enjeux de notre Commune.

Rassembler le plus grand nombre de nos concitoyens derrière un projet ambitieux porté par une équipe nouvelle, dynamique et compétente et Garantir le maintien du pouvoir décisionnel à la Mairie de Zonza sans aucune ingérence d’un parti politique, telles sont les principales ambitions de la liste Unioni Via Nova D’Umani pour notre commune de Zonza Santa Lucia !

"Incù voscu altrimenti ! - Avec vous autrement" - Municipales 2020 Zonza / Santa Lucia

Candidat Georges Fani